Les Enquêtes de Jane Cardel

Jane Cardel-Irène Chauvy-Gaelis éditionsLa série des Enquêtes de Jane Cardel par Irène Chauvy

Policier historique sous la Troisième République

Chez Gaelis Éditions : Divination FataleL’Affaire des Glacières L’Assassin aux violettes.

Divination Fatale - Irène Chauvy-Couverture Poche- Editions Gaelis                      L'Affaires de Glacières-Irène Chauvy-Couverture Poche-Editions Gaelis                      L'Assassin aux violettes-Irène Chauvy-Couverture Poche-Editions Gaelis

Parfois Jane préfère ne pas penser à sa vie…

Juin 1873 — Quand commencent ses aventures parisiennes, Jane se promet de ne plus penser à sa vie d’avant. Elle n’a jamais été aimée par sa mère, considérée par son beau-père comme un bagage encombrant, elle n’a trouvé d’affection sincère que dans le regard de son grand-père et l’attention bienveillante d’une vieille domestique.
C’est dans cette froideur maternelle et familiale qu’elle s’est forgé, enfant puis jeune femme, un caractère indépendant.

À sa mort, son beau-père lui lègue contre toute attente un médaillon qui attise sa curiosité. Jane, aidée par Alexis Didier, un somnambule magnétique, et par le comte Benjamin de Bravensac, découvrira grâce à ce bijou un secret de famille, ou plutôt une malédiction qui affecterait les Cardel depuis plusieurs générations et à laquelle elle mettra fin. Plus tard, dans des circonstances inattendues, elle apprend l’existence d’une sœur jumelle, Ista, élevée à Boston par leur vrai père. Curieusement, le comte de Bravensac, après lui avoir porté un intérêt certain, semble s’éloigner d’elle. Ainsi s’achève, succinctement résumé, Maudit Héritage.

Dans Divination fatale, Jane, qui vit chez son oncle Hector et sa tante Lucie, est devenue une Parisienne accomplie mais qui n’a pas perdu sa curiosité toujours en alerte. C’est ainsi que la mort (un suicide selon la Sûreté) de Rose Deslilles, une veuve, la conduira à enquêter sur un possible meurtre. Elle retrouvera l’inspecteur principal Lucius, le sergent Vougeol, et fera la connaissance du juge Nathan Forève, un trentenaire austère mais séduisant qui ne sera pas insensible au charme de Jane qui a décidé malgré ses mises en garde de se mêler de l’enquête en cours. Lors de cet épisode, la jeune femme rencontrera enfin sa sœur et son père, et seront dévoilées et expliquées les raisons de leur séparation.

L’Affaire des Glacières fait la part belle aux deux agents de la Sûreté et au juge Nathan Forève mais Jane, toujours aussi indépendante, saura faire avancer une affaire qui renverra les enquêteurs à une période sombre et récente, celle vécue par la France en 1870 : la guerre franco-prussienne et la défaite de Sedan qui signera la fin du Second Empire et l’exil de Napoléon III en Angleterre.

Dans L’Assassin aux violettes, Jane, toujours aussi impétueuse, n’hésite pas à enquêter sur des meurtres mystérieux qui se sont déroulés sur plusieurs années.
Nathan Forève, redevenu avocat, interviendra lui aussi dans l’enquête et des événements douloureux intervenant dans sa vie personnelle ne l’en détourneront pourtant pas.

Lors de ces trois affaires, Jane n’hésitera pas à mettre sa vie en danger, mais c’est le prix de la bienveillance qu’elle porte aux autres avant de penser à sa propre sécurité et son bonheur.

Retrouver plus d’informations et de détails sur le site d’Irène Chauvy

Gaelis Editions-Logo